18ème ICASA | 29 NOV - 4 DÉC 2015 | HARARE | ZIMBABWE
LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE SIDA ET LES IST EN AFRIQUE
APPEL A CANDIDATURE POUR ABRITER LA 19ème CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE SIDA ET LES IST EN AFRIQUE (ICASA 2017)
ICASA 2015 Zimbabwe > Nouvelles > NOUS AVONS TOUS INTERET A LUTTER CONTRE L’EBOLA

NOUS AVONS TOUS INTERET A LUTTER CONTRE L’EBOLA

27.ebola_.afp_

Je suis venu pour être reconnu comme le premier patient d’Ebola traité aux États-Unis mais je préfère me considérer comme un simple médecin de famille. Je suis né et j’ai grandi dans l’Indiana. Je fus formé en médecine familiale au Texas. J’ai passé l’année dernière à vivre et travailler en tant qu’un médecin missionnaire dans un petit hôpital à la périphérie de Monrovia au Liberia. Ainsi, je fus parmi les premiers agents de santé à traiter les patients d’Ebola lorsque le virus est entré dans ce pays.  J‘ai contracté la maladie à la fin du mois de juillet. C‘est là j’ai très tôt compris ce que souffraient mes patients à savoir l’humiliation, l’horreur et le sentiment d’impuissance. Je rends grâce qu’en tant que citoyen américain, j’ai été vite évacué sur Atlanta où j’ai reçu des soins intensifs qui m’ont permis de surmonter cette terrible maladie.
Des milliers de personnes souffrant d’Ebola en Afrique de l’Ouest n’ont pas cette chance. Les médecins et les services humanitaires du monde entier vont vers eux pour faire coude à coude dans cette lutte. Ceux qui sont passés ont laissé des empruntes mais il reste encore beaucoup à faire. Lutter efficacement contre cette maladie est comme éteindre un incendie qui fait rage. On doit attaquer les flammes à la base et les empêcher de se propager davantage. Pour ce faire, nous avons besoin en urgence davantage de personnel médical pour traiter les patients en Afrique de l’Ouest.
Si vous êtes un professionnel médical qualifié et que vous souhaitez faire du bénévolat en Afrique de l’Ouest, le Centre d’Information Internationale sur les Catastrophes (CIIC) peut vous mettre en contact avec des organisations de renom très actives dans la réponse à l’Ebola. Le CIIC est entrain d’élaborer une  formation d’introduction à la sécurité pour les cliniciens autorisés qui veulent travailler dans une unité de traitement d’Ebola.
Si vous êtes un professionnel de la santé et vous désirez venir travailler en Afrique de l’Ouest, ne permettez pas à la peur irrationnelle de vous barrer le chemin. Je suis très convaincu que je n’ai pas contracté le virus Ebola dans l’unité d’isolement au Liberia mais plutôt dans la salle d’urgence de notre hôpital. Dans l’unité d’isolement, les procédures, le protocole et l’équipement sont extrêmement sûrs. Des milliers de travailleurs humanitaires y ont servi en toute sécurité avec un matériel de protection approprié et suite à une formation adéquate.
Si vous n’êtes pas un professionnel de la santé, il y a des moyens par lesquels vous pourrez contribuer efficacement à la lutte. Vous pouvez par exemple donner de l’argent aux organisations en ligne de front de l’Afrique occidentale, vous renseigner sur l’Ebola et éduquer vos amis. La connaissance est le pouvoir et dans ce cas précis, le pouvoir de vaincre la peur. vous pouvez même sortir le prochain défi seau glacé” pour accroître la sensibilisation et recueillir des fonds afin de mettre un terme à l’Ebola.
Les travailleurs de la santé, les agents humanitaires et le personnel militaire qui ont choisi d’aller à des endroits de grande souffrance, pour aider et servir les gens, devraient être honorés et célébrés comme des héros. L’armée américaine est la meilleure organisation au monde à fournir un soutien logistique aux organisations et pays qui luttent contre cette maladie. Cet effort devrait être élargi aux autres.
Continuer s’il vous plaît, de prier pour les peuples d’Afrique de l’Ouest, qui sont confrontés à une dévastation par cette épidémie. Nous ne devons pas perdre le sens de compassion pour nos voisins. Notre lutte contre l’Ebola en tant que communauté mondiale est loin d’être terminée mais je suis convaincu que nous allons le vaincre. Il faudra donc l’apport de chacun.

Leave a Comment or Questions

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

ÉVÉNEMENTS
HEBERGEMENT
OBTENEZ UN VISA
CONVOYEUR OFFICIEL DE ICASA 2015