18ème ICASA | 29 NOV - 4 DÉC 2015 | HARARE | ZIMBABWE
LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE SIDA ET LES IST EN AFRIQUE
APPEL A CANDIDATURE POUR ABRITER LA 19ème CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LE SIDA ET LES IST EN AFRIQUE (ICASA 2017)
ICASA 2015 Zimbabwe > Speakers > Honorable Nana Oye Lithur

Honorable Nana Oye Lithur

Titre: Accélérer le rythme de la suppression des lois punitives pour promouvoir les droits humains et l’égalité des sexes

Hon. Nana Oye LithurL’Honorable Nana Oye Lithur est Ministre de l’Egalité des Sexes, des Enfants et de la Protection Sociale de la République du Ghana. Elle est de profession avocate et est titulaire d’un Baccalauréat en Droit (LLB) de la Faculté de Droit, Université du Ghana et d’un Master en Droit, Droits Humains et Démocratisation en Afrique (LLM) de l’Université de Pretoria en Afrique du Sud.

Elle fut admise au Barreau du Ghana en octobre 1992 et a 23 ans d’expérience juridique dans les droits humains, la sensibilisation de la Cour et la pratique d’avocat. Au fil des ans, elle s’est spécialisée en droits humains, droits des femmes et droits sexuels et reproductifs.

Elle fut octroyée le prix The Vera Chirwa Award pour les droits humains en Afrique en 2007. Elle fut nommée le 10 mars 2008, Champion Porteur de Flamme pour les droits de la femme, une des 100 sélections à l’échelle mondiale par le gouvernement danois. Elle a reçu le prix de Leadership Serviteur Africain, Catégorie Service Juridique, en 2011. Elle fut nommée en mars 2013, 4ème Femme africaine influente parmi les 25 femmes présidentes africaines, politiciennes et lauréates du prix Nobel de la paix par le Quotidien The Guardian du Royaume-Uni.

Son domaine d’expertise est le plaidoyer juridique pour la réforme législative des droits humains. Elle a dirigé pour plus d’une décennie le plaidoyer juridique au Ghana pour l’adoption des lois protégeant les droits humains au Ghana, y compris la loi sur la violence familiale, la loi sur les personnes handicapées, la loi sur la santé mentale, les droits de propriété des conjoints, le projet de loi de succession et la loi du droit à l’information.

Elle possède une expérience nationale, régionale et internationale dans la protection, la promotion et l’acquittement des droits humains. Elle fut nommée dans plusieurs comités de pilotage et de commissions nationaux, régionaux et internationaux et fut membre de nombre de conseils d’administration dont le Consortium International sur l’avortement médicamenteux, le Consortium africain sur l’avortement médicamenteux, le Consortium mondial de réalisation des Droits. Militante internationale pour la liberté de l’information, le réseau africain des Femmes Leaders pour la promotion de la santé sexuelle et des droits.

En 2009, elle fut nommée par le Président du Ghana, Commissaire du Ghana AIDS Commission, de la Commission de Réforme du Droit et de la Commission Nationale des Médias. Elle a utilisé ses talents pour une forte mobilisation des missions d’enquête sur les violations des droits humains y compris les brutalités policières, les expulsions forcées, la torture et l’assassinat extra judiciaire. Ceci inclut l’assassinat extra judiciaire de 44 Ghanéens en Gambie, qui a poussé les Nations Unies à créer le Comité d’enquêter sur l’assassinat.

Elle a mis en place les premières conférences nationales des droits humains au Ghana avec la Commission des droits humains et des avocats du Ghana. Elle a également créé une clinique des droits humains. Elle a mis en place le premier réseau d’avocats Pro Bono au Ghana composé de 219 avocats à travers le Ghana offrant gratuitement des services juridiques aux indigents.

Elle a fait valoir à la Cour Suprême, la cour des litiges de droit public sur les droits des personnes LGBT, une déclaration sur l’effet juridique de la détention provisoire des prévenus, la détention des mineurs dans des prisons pour adultes, la protection des droits des femmes porteuses du VIH etc.

En janvier 2013, après avoir remporté les élections présidentielles de 2012, Honorable Nana Oye Lithur fut nommée par Son Excellence Président John Dramani Mahama, membre de l’équipe de transition présidentielle et Présidente du sous-comité de gratification des titulaires de charge publique.

Le 18 février 2013, elle fut nommée par le Président, Ministre de l’Egalité des Sexes, des Enfants et de la Protection Sociale.


Leave a Comment or Questions

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

ÉVÉNEMENTS
HEBERGEMENT
OBTENEZ UN VISA
CONVOYEUR OFFICIEL DE ICASA 2015